Le yoga, c’est quoi ?


14 Sep
14Sep

Le yoga, c'est quoi ?

De nos jours, nous pouvons affirmer que le yoga est célèbre, dans le sens où à peu près tout le monde a déjà entendu parler du yoga.

Mais le yoga est-il vraiment connu pour autant ?

J'entends bien souvent des personnes qui me disent ; 


"Le yoga, ce n'est pas pour moi : je ne suis pas assez souple"


Le yoga serait donc une pratique réservée aux personnes souples ?

Dont le but serait de réaliser des contorsions improbables ?

Pas vraiment.

Mais qu'est-ce que le yoga alors ?

Si nous nous penchons sur les textes anciens de l'Inde, la première définition que nous trouvons dans le Yoga Sutra de Patanjali est la suivante :

"Le yoga est l'arrêt des fluctuations du mental"


On est bien loin des performances de souplesse physique !

Mais "les fluctuations du mental", c'est quoi ?

Le mot sanscrit est vritti qui nous parle littéralement de tourbillons, de quelque chose qui tourne en rond. 

Es-ce que ça vous dit quelque chose ?

Je dis souvent que c'est le p'tit vélo dans la tête.

Ou bien le hamster qui tourne dans sa roue.

Une pensée, qui entraîne une autre pensée, et encore une autre pensée, dans un flot incessant.

Tantôt dans le passé, nous nous repassons des scènes que nous avons vécues, nous imaginons ce que nous aurions dû faire ou dire à ce moment là. Nous ressassons le mal que certaines personnes nous ont fait. Ou bien nous restons attachés à un passé fabuleux.

Tantôt dans le futur, nous imaginons nos prochaines vacances, la prochaine réunion, la prochaine compétition ou le prochain examen. Il nous arrive parfois d'imaginer un futur effrayant.

Nos pensées nous invitent dans le passé, dans le futur, mais rarement dans le moment présent.


Pendant nos séances de yoga, nous apprenons à fixer notre mental sur le moment présent.

Attentifs au souffle, aux sensations dans le corps, aux émotions, aux pensées qui nous traversent. A chaque instant. Et dès que notre mental s'échappe, nous apprenons peu à peu à nous en rendre compte et à ne pas nous laisser entraîner à nouveau dans la roue du hamster. Nous ramenons doucement notre mental sur le moment présent. Sans jugement mais avec détermination, autant de fois qu'i faudra.

Et quand le mental se tait, même si cela ne dure que quelques secondes, nous pouvons enfin goûter à la paix intérieure. Faire ainsi connaissance avec notre Etre profond, ce que nous sommes vraiment.


Nous prenons alors conscience que, dans une certaine mesure, 

les postures ne sont qu'un moyen pour fixer notre attention, et non pas un objectif en soi.


Bien sûr, elles tonifient le corps, l'assouplissent et favorisent sa pleine santé, mais elles peuvent tout à fait être adaptées à chacun. Même dans un lit d'hôpital, nous pouvons nous visualiser en train de pratiquer le yoga et profiter de ses bienfaits.


Tout le monde peut pratiquer le yoga.